L’histoire de la Maison Repetto

Tout a commencé en 1947, quand Rose Repetto invente la technique du cousu-retourné. Ce procédé de fabrication unique apporte un grand confort aux danseuses. En pratique, la semelle est d’abord cousue à l’envers puis retournée !

 

Anecdote : l’idée lui est venue pour trouver une solution à son fils Roland Petit qui souffrait trop dans ses chaussures de danse.

 

Suite au succès rapide, elle installe un atelier situé au 12 rue de la Paix à Paris, proche de l’Opéra. Elle abandonne son emploi dans un bistrot pour se consacrer entièrement à la couture et la confection des chaussons de pointes.

 

En 1956, Repetto crée des ballerines pour Brigitte Bardot. BB met les ballerines Cendrillon dans le film « Et Dieu créa la femme ». De manière assez similaire, une autre star du showbiz va s’associer à Repetto : Serge Gainsbourg devient ambassadeur de la marque et porte les richelieus Zizi.

 

En 1959, la première boutique Repetto ouvre au 22 rue de la Paix (Paris 1er). Cette adresse devient mythique pour les plus grands danseurs étoile du moment comme Barychnikov, Béjart, Carolyn Carlson, Noureev…

 

Aujourd’hui encore, les chaussons de danse Repetto et même les ballerines de ville sont fabriquées en cousu-retourné. Depuis 1967, la production est effectuée dans les ateliers de la manufacture Repetto de Saint-Médard d’Excideuil en Dordogne (France).

 

Parmi les compagnies partenaires de Repetto, citons l’Opéra National de Paris, l’Opéra de Lyon, les Ballets de Marseille, les Ballets de Bordeaux, le Ballet de Champagne. Plusieurs générations de danseurs amateurs et professionnels ont utilisé et utilisent toujours les chaussons Repetto.

 

En 1984, la fondatrice de la marque, Rose Repetto, décède. L’entreprise est rachetée en 1987 par le groupe américain Esmark puis en 1988 par la Caisse centrale des Banques populaires.

 

En 1999, Jean-Marc Gaucher prend la présidence de l’entreprise. Ancien PDG de Reebok France, il a la lourde tâche de relancer l’entreprise dans la tourmente. L’entreprise familiale devient internationale, se dirige davantage vers le secteur du luxe et s’étend aux chaussures de ville en plus de la danse classique. Dans les années qui suivent, Repetto étend ses collections de ballerines par des partenariats avec Issey Miyake (2000), Yohji Yamamoto (2002), Comme des Garçons (2004) et Karl Lagerfeld (2009).

 

En 2005, Repetto fête sa millionième paire de ballerines !

 

 

Depuis 2005, un partenariat recherche et développement avec l’Université Technologique de Compiègne (UTC) a permis de mettre au point La Carlotta, une pointe insonore et sans douleur. Les pointes Carlotta sont emblématiques de la Maison Repetto. Leur embout exclusif permet de réduire le bruit de 60%. L’empeigne haute et les ailes renforcées contribuent à un meilleur confort.

 

En 2007, à l’occasion de ses 60 ans, la maison Repetto crée sa fondation « Danse pour la vie ».

 

Depuis 2010, Repetto propose à ses clientes de confectionner des ballerines personnalisées, choisissant parmi 252 nuances d’agneau et de nombreuses possibilités pour les tiges, bordures et lacettes. Ce principe est appelé « Atelier Repetto », il est disponible dans certaines boutiques de la marque.

 

En 2011, grâce à l’agrandissement des ateliers de St Médard (Dordogne), Repetto peut produire 500.000 paires de ballerines chaque année.

 

En 2012, Repetto crée son école de formation aux métiers du cuir à Coulaures (Dordogne). En 6 mois, les élèves apprennent la fameuse technique du cousu-retourné de Repetto.

 

C’est en 2012 également que Repetto se lance dans le prêt-à-porter sous la direction de la styliste Émilie Luc-Duc, qui puise son inspiration dans l’univers de la danse.

 

En 2013, Repetto se lance dans les parfums.

 

(Source : https://danseclassique.info/marques/repetto/)

Please reload

Please reload

Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

Boutique de vêtements

& accessoires de danse

 

Justaucorps, tuniques, échauffement, demi-pointes, pointes, collants, guêtres, tutus, pants, sweats, tee-shirts, sacs de danse...

 

Danse classique, danse jazz, street jazz, contemporain, barre au sol, yoga, pilates, fitness...

Suivez nous sur les reseaux sociaux ! 


Mardi, Jeudi & Vendredi : 

14h30 - 18h30

Mercredi :

10h - 12h et 14h - 18h

Samedi :

10h - 18h non stop

(sur rdv les Mardis Jeudis et Vendredis matins)